Aller en bas
Seylim
Agni
Agni
Seylim
Messages : 107
Inscrit.e le : 09/05/2018
Seylim Bin Shil - No woman no Cry ~ ♫ Mer 9 Mai - 19:42
Seylim Bin Shil, Dame des Chevaux
Généralités
• Nom: Bin Shil
• Prénom: Seylim
• Age: 30 ans
• Genre: Féminin
• Origines: Rubis, Agni
• Lieu de vie:  Agni, principalement entre Rubis et l'oasis de Raasfalim, mais également à Akasha
• Métier:  Ambassadrice d'Agni à Akasha. Et épouse du Seigneur des Chevaux – quand il en a le temps cela va sans dire.
• Avatar:  Lilith by Phobs
• Règlement:  
• Chemin: Mon époux m'a ramené ~
• Commentaire: *déploie sa tente dans un coin* Hum? C'cosy ici ♥️
Physique

"Sublime". "Terrifiante". "Un démon". "Une déesse".

La Dame des Chevaux ne laisse pas insensible. C'est un fait. Où qu'elle aille, son dos est aussi droit qu'un palmier trônant seul sur l'oasis, son territoire. Son regard est aussi noir qu'une nuit sans étoile, aussi dur que l'acier, rarement doux comme une brise. Ses traits sont fins, délicats, intensifiant l'amande de ses yeux, lui offrant ce regard de faucon qui semble cibler tout et tout le monde. Le visage de la belle est allongé, comme si les Dieux n'avaient pas trouvé de meilleure façon que d'allier beauté et dureté. Ses lèvres fines laissent s'échapper, régulièrement, quelques mots ci et là. Parfois plus lors des rencontres officielles où la bienséance primera sur l'état de la matrone.

Si vos doigts ont le plaisir de les effleurer, vous conviendrez qu'en plus d'être ondulés, la belle possède une chevelure de jais, aussi douce que la meilleure des soies, aussi attirante par sa beauté que par ce qu'elle cache. Ou met en valeur.

"Intelligente et juste". "Froide et cruelle".


En effet, beaucoup ont pensé qu'il était dommage – bien que logique - que la Dame soit prise. Et ce, depuis qu'elle eut été en âge de se marier. Cependant, rapidement, ces mêmes personnes se sont mises à prier pour son époux. Pour qu'il puisse se relever de ses colères, de sa douceur factice que lui offre ses traits, de ses courbes envoûtantes qui ne cessaient d'attirer et repousser autrui.

"Sorcière". "Diablesse". "Une étoile rare"
Caractère
Que le Gardien Protecteur en soit témoin, nul n'aurait pu rapprocher l'enfant qu'elle était et la femme qu'elle est devenue.

Parlons un peu d'avant. De ce qu'elle aurait dû devenir, de son caractère et de ce qu'elle aimait. Seylim, petite fille, n'était rien de plus que ça. Elle était entourée de luxe et de tradition et – bien vite – on lui inculqua l'éducation qui sied aux nobles de sa trempe. Déjà à l'époque, elle se retenait. Elle se retenait de pleurer ou de crier, elle se retenait de faire un caprice. Ses sœurs, bien différentes l'une de l'autre, ne s'en lassaient pas. Comme si la future Dame des Chevaux s'était retenue pour trois.

"Quelqu'un de votre rang ne devrait pas faire cette tête" lui répétait-on.
"Quelle tête suis-je censée faire?" rétorquait-elle.
"Celle qui plaira le plus à vos parents, mademoiselle"
"Ils ne sont jamais là, pourquoi devrais-je faire cela?"

Le ton doux, le regard franc, Seylim pointe et accuse, juge silencieusement et cherche à comprendre, à concevoir - sans pour autant promettre - qu'elle se rangera de ce côté du problème.

Et c'est quelque chose qu'elle garda. Attisa, embrasa. Seylim a apprit à jouer. A jouer avec les mots et expressions, avec son regard ou ses postures. Elle a apprit à mentir sans prononcer le moindre mensonge, à amener ses alliés ou ses opposants à se diriger vers ses pensées, à les approuver alors qu'elle-même ne le fait pas. Dans ses paroles et ses gestes, on ressent la haute éducation qu'elle a reçue. Rien n'est fait au hasard. Le hasard n'existe pas. S'il existait, alors Seylim aurait apprit à en jouer et à le manipuler, comme s'il n'était que des mots.

Est-ce cette manie de diriger les autres vers son point de vue qui força la belle à garder ses propos pour elle, ses pensées, ses désirs? Est-ce qu'elle a comprit bien vite qu'il était inutile qu'elle les dévoile? Le fait est qu'elle les a enfermé. La petite Seylim rêveuse devrait toujours exister. C'est dommage qu'elle soit contrainte de se taire. De fait, l'éclat joyeuse des prunelles ébènes de notre protagoniste n'est plus. Tout comme ses sourires, son rire, sa douceur, sa tendresse. De là à la prendre pour insensible, il n'y a pas loin.

"Tigresse"
"Scorpion"
"Serpent!"

Ou une chimère qui relierait ces trois animaux. Seylim l'est. Pire encore, elle ne s'en cache pas. Elle a autant de piquant et de défense que le scorpion, qu'elle soit reculée dans ses retranchements ou en plein dans les vôtres... La voir ainsi est une mauvaise idée. Elle sait rebondir, sauter de piques en piques pour mieux vous frapper, ou pire, continuer, tel le boa, s'enroulant autours de vous. Et quand vous réaliserez... Elle sera là, à vous bloquer le corps, chuchotant des mots que vous ne pourrez oublier. Vicieuse. Vil démone. Peut-être qu'avec ce genre de mots, vous pourrez lui en soutirer un, de sourire. Je ne promets pas qu'il soit tendre par contre, soyons d'accord ~

Désillusionnée rapidement, elle a dû ouvrir les yeux sur ce monde qui ne lui plaît pas spécialement, faisant avec les armes qu'on l'obligea à manier. Que ce soit sa présence, sa vivacité d'esprit... ou son mari.

Mari – par ailleurs – qui a grandement contribué à faire d'elle ce qu'elle est. Beaucoup voit en elle la femme du Seigneur des Chevaux.

"Je nous haïs. Je le haïs de ne pas savoir m'aimer. Je me haïs de l'aimer autant."

La demoiselle renfermée qu'elle était change. Elle se laisse plus souvent exploser, ses colères étant tout aussi imprévisibles que fracassants. Après tout... Avec un tel mari à ses côtés, comment aurait-elle pu adopter une façon de vivre totalement stoïque? Alors, même maintenant... Elle teste différentes façons de se comporter avec lui. Actuellement... Elle a encore des idées pour son couple. Mais d'abord, le travail passera devant. Pourquoi faire des efforts? Les gens dansent dans sa main. Elle n'a qu'à les regarder. Ceux qui peuvent s'amuser sont chanceux. Elle, elle est née avec un cerveau qui réfléchit, prévoit, envisage. Elle n'a pas vraiment le loisir de se laisser à se détendre.
Histoire
✗ 968 – Agnis - Rubis : naissance, au sein de la famille Shil, noble et ancienne famille d'Agni, du premier enfant : Balkish Bin Shil

✗ 970 – Agnis - Rubis : naissance, au sein de la famille Shil, de leur second enfant : Seylim Bin Shil

✗ 972 – Agnis - Rubis : naissance, au sein de la famille Shil, de leur dernière enfant : Sanila Bin Shil

"Pensez ce que vous voulez... Mais bien qu'ancienne et grande famille, certaines choses ne sont pas si scintillantes que les étoiles... Nous avions le luxe et le savoir. Nous avions le pouvoir. Et pourtant, il m'arrivait de jalouser les moins aisés lorsque je passais de rares instants hors de chez moi. Ce n'était-il pas votre rêve? Je vous l'offrirais avec plaisir si j'en avais les moyens! Je n'avais – pour ainsi dire – aucunes libertés quelconques. Je ne choisissais ni le contenu de ce que je portais, ce que je mangeais, ce que je faisais de mon temps! Un vrai Paradis! Le seul moment qui était exaltant était de lire dans la bibliothèque. J'ai pris rapidement conscience que je n'aurais pas "tout" en cet endroit... Mais j'en avais déjà plus que dans les bouches de nos nourrices."

"D'aussi loin que remontent mes souvenirs je n'ai pas souvenir d'avoir vu ma famille au complet une seule fois avant nos mariages. Je connaissais mieux mes nourrices que mes parents. Enfin "parents". Je me souviens de ma première engueulade avec eux deux. Quand ils m'ont parlé pour la première fois de mariage. J'avais déjà formulé le désir de poursuivre mes études, de voyager pour améliorer mes connaissances de politique étrangère. Mais non. On allait me marier à un homme qui m'était inconnu. J'avais élevé la voix contre mes parents, j'avais réellement explosé. Je pourrais encore en parler tant l'instant m'a marqué. Cependant, une nouvelle fois, on se passa de mon avis."

✗ 988 -  26e jour de Ruwa : Seylim devient l'épouse d'Ishüen, le Seigneur des Chevaux.

"Certaines me jalousent pour mon époux. Ne mentez pas, je ne suis pas si écervelée. Il est vrai qu'il est beau, bien bâti et qu'il a une position importante. J'en dirais que j'étais bien traité. Il ne me bat pas, il m'écoute. Quelques fois, je crois comprendre qu'il s'amuse de me voir exploser. Je suis heureuse qu'il reconnaisse aussi bien mes talents que mon esprit. J'ai même obtenu un poste d'émissaire d'Agni en Akasha en partie grâce à lui. Je ne le comprenais pas toujours... Cependant lui non plus. Et je lui avais tout offert. Je lui avais offert mon corps. De mes lèvres à ma fleur, de mes larmes de douleur à mes gémissements. Il était le seul à m'avoir vu ainsi. Mais une rose a toujours des épines vous savez..."

✗ 989 -  25e jour de Nagar : naissance de Tylim
✗ 992 -  15e jour de Ruwa : naissance de Shensheïla
✗ 993 -  47e jour de Ruwa : naissance prématurée d'Imrani.

"Mes enfants. Mes filles. Elles remplissent ma vie de joie et de fierté. Quand je vois, aujourd'hui encore, Tylim qui répond à son père, le visage haut, le regard fier, je peux me surprendre à sourire. Mes enfants peuvent rarement me voir ainsi. Quand Shensheïla a grandi, je me suis revue plus jeune. Son caractère caché mais têtu m'arrache à la nostalgie pour en rire. Et Imrani. Les deux autres semblent d’éclipser ma fleur. J'aimerais que tu trouves un homme sur lequel te reposer, qui te traitera comme le trésor que tu es... Pas comme lui. Lorsque j'attendais Imrani, la même année.

...

Je suis sa femme. Je l'ai promis devant les Dieux. Je suis la mère de ses enfants. Je me veux comme pilier de ma propre maison. Si tous tombent alors quand il lèvera les yeux, je serais là. Seule debout, à lui tendre la main comme je l'ai toujours fait. Que ce soit il y a sept ans. Ou maintenant. Alors que je portais ma chère Imrani, les médecins ont rapidement conclus que la grossesse se passait mal. Et, dans un premier temps, j'ai refusé qu'on le prévienne. Il était en affaire. J'y croyais. J'avais besoin d'y croire. Nous étions mariés depuis... cinq ans. Je me devais de lui faire confiance. Il était ma moitié. Et j'ai fini par l'apprendre. Son amant. Un homme qui partageait le lit du mien. Qui me prenait ce qui me revenait de droit. J'étais furieuse. Déshonorée dans mon rôle d'épouse. J'ose espérer qu'il remercie les Dieux de lui avoir offert une femme comme moi. Mon déshonneur vaut moins que celui de mon nom. Je me devais de protéger mes enfants de cette humiliation. Je me suis tus. Dans bien des sens.
"

✗ 996 -  89e jour de Liekki : naissance d'Azhan.

"Ah... Mon fils. Tu as dût prendre plus de ton père... Tu amplifies les qualités de chacun, tu restes doux et pourtant, c'est sûrement tes colères que je redoute le plus. Je pense, encore maintenant, que mes sacrifices pour eux étaient de bonnes choses. À supporter mon époux j'en gagne quatre merveilleux enfants. Je ne peux lui retirer ça. Nos enfants sont nos plus grandes merveilles. Ce qui ne m'empêchait pas de lui rappeler régulièrement qu'il avait brisé quelque chose. Étonnamment, il semblait à l'écoute, se concentrait sur moi, se comportait... en parfait époux. Encore maintenant je ne comprends pas tout... Lorsque je m'éloigne il semble se rapprocher, quand je me rapproche il s'éloigne. Mais ce n'est plus mon premier soucis..."

✗ 999 : Ren prend le pouvoir en Akasha. Seylim doit revenir à Rubis en urgence pour sa sécurité.

"Plus mon premier soucis disais-je. Effectivement... Lorsque Ren prit le pouvoir, vous avouerez que vos problèmes de couple ne sont plus si graves. J'étais en Akasha quand les événements se passèrent. Je me souviens de la panique ambiante parce qu'on craignait pour ma santé. Je n'ai pas vraiment cherché à argumenter. Les conflits devaient être analysés avant qu'on puisse en tirer quelque chose... Et c'est ce que je me suis évertuais à faire. Je suis une ambassadrice, quelques fois médiatrice. Je vais tenter d'aller au front quand aux relations sociales. Le reste doit passer après. Et j'ignore encore si c'est une bonne ou une mauvaise chose... Mais l'ambiance tendue quand à nos voisins directs m'empêchait de trop me soucier de mon époux. Mes aller-retours étaient fréquents mais, comme à l'époque où il était en affaire, c'était à mon tour de m'éloigner de ma famille. Peut-être qu'il comprendrait... Enfin... Plus tard. D'abord la paix. Ensuite la paix chez moi."
Pouvoirs
Seulement pour les Souverains et les Gardiens.
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
Souverain du Vide
Souverain du Vide
Ren
Messages : 731
Inscrit.e le : 27/12/2017
Re: Seylim Bin Shil - No woman no Cry ~ ♫ Mer 9 Mai - 19:57
Encore bienvenue chez nous belle dame ! Seylim Bin Shil -  No woman no Cry ~ ♫ 1598555155

Je sens qu'on va bien s'amuser Seylim Bin Shil -  No woman no Cry ~ ♫ 4157423808
Voir le profil de l'utilisateur
Llyn
Gardienne de l'Eau
Gardienne de l'Eau
Llyn
Messages : 699
Inscrit.e le : 27/12/2017
Re: Seylim Bin Shil - No woman no Cry ~ ♫ Mer 9 Mai - 20:02
Analyse de fiche
Bienvenue parmi nous Seylim Bin Shil -  No woman no Cry ~ ♫ 3828281359
Ravie de te voir enfin débarquer après avoir tant entendu parler de toi Seylim Bin Shil -  No woman no Cry ~ ♫ 4207626575

Le physique
Validé ♥️

Le caractère
- Seylim a apprit (l'erreur revient plusieurs fois)
- l'éclat joyeuse des prunelles
- Vil démone

Validé ♥️

L'histoire
-  aucunes libertés quelconques => S'il y en a aucune, alors pas de pluriel
- j'étais bien traité
- les médecins ont rapidement conclus
- Je me suis tus.
- Tu as dût
- je me suis évertuais

✗ Attention, il n'y a pas de S à Agni :)

Validée ♥️

Conclusion
J'ai lu ta fiche en 11 minutes top chrono /mur C'est fluide, bien écrit et agréable, je n'ai rien à dire. Il y a quelques fautes qui traînent, mais c'est pas bien méchant (je t'en ai relevé quelques unes parce que je suis une monomaniaque *se tue*) Bref ! Ishüen a de la chance d'avoir une femme comme toi Seylim Bin Shil -  No woman no Cry ~ ♫ 2528907821 Je ne comprends même pas qu'il puisse penser à aller voir ailleurs cet infidèle Seylim Bin Shil -  No woman no Cry ~ ♫ 1825404180 J'ai hâte de pouvoir rp avec toi ♥️


Tu es validé(e) !
Toutes mes félicitations, ta fiche est validée !

Tu peux maintenant aller...
• ... recenser ton avatar.
• ... faire une demande de rp pour démarrer ton aventure dans le Royaume de Seele.
• ... créer ta fiche de liens.
• ... remplir ton profil !

N'hésite pas également à faire de la pub autour de toi et à voter régulièrement sur les tops sites ! ♥️

Amuse-toi bien ♥️
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Seylim Bin Shil - No woman no Cry ~ ♫
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum