Aller en bas
Le Gardien
Gardien
Gardien
Le Gardien
Messages : 239
Inscrit.e le : 09/11/2017
Personnalités importantes Sam 3 Nov - 17:32
Personnalités importantes
Vous trouverez ici les présentations des personnalités importantes du Royaume. Celles dont tout le monde a déjà entendu parler !

Isil, Gardien des Astres - Décédé



Personnalités importantes DRZrR5j Personnalités importantes 1POkKXT Personnalités importantes HuXuBjy Personnalités importantes NZZQVMc
Voir le profil de l'utilisateur
Le Gardien
Gardien
Gardien
Le Gardien
Messages : 239
Inscrit.e le : 09/11/2017
Re: Personnalités importantes Sam 3 Nov - 17:32
Isil ~ Gardien des Astres
Généralités
• Prénom: Isil
• Age: Le jour de sa mort, il état âgé de 54 ans
• Genre: Masculin
• Origines: Ile d’Aofa
• Lieu de vie: Akasha
• Métier: Gardien des Astres
• Avatar: Knight Arnold by Huifeng Huang sur ArtStation
• Généralités: Isil aimait l'art et la culture, amour partagé par son Souverain. Il aimait sa Contrée et il aimait Seren malgré tout. C'était un homme calme, sage avec une force qui le rendait intimidant. Mais c'était un homme mélancolique. Il portait le poids des actes de Seren et en prenait la responsabilité sans qu'il ne puisse cependant rien faire contre celui avec qui il avait passé toute sa vie. Il éprouvait du respect et de l'affection pour presque tous les représentants de la caste dirigeante et tentait d'apporter son aide autant qu'il le pouvait. C'était un homme très seul malgré tout et il a porté sa croix tout au long de sa vie. Les dernières années de sa vie ont très certainement été les pires mais également les meilleures. Les pires car l'écroulement d'Akasha était proche. Les meilleures car une certaine Gardienne réussit à lui apporter l'affection et l'amour dont il s'était presque toujours privé. Il est mort en étant persuadé d'avoir bien agi. Et les circonstances de sa mort ainsi que son rôle dans la prise de pouvoir de Ren sont aujourd'hui les secrets les mieux gardés de tout Seele.
L’homme que je fus et celui que je suis devenu…
J’étais connu comme un homme calme, posé. Comme la facette sage d’Akasha, le catalyseur de mon Souverain. Seren et moi partagions cet amour de l’art, de la culture et du raffinement.  Nous aimions notre Contrée et étions prêts à tous les sacrifices pour révéler sa véritable splendeur. Quand je vois ce qu’elle est devenue aujourd’hui… Je pleure et mon cœur saigne. Je sais qu’il ne me reste plus que quelques heures à vivre. J’espère avoir fait tout ce qui était en mon pouvoir, dans le temps qu’il m’était donné, pour atténuer la douleur d’Akasha, pour aider ses habitants et tenter, tant bien que mal, de minimiser les dégâts. Mon seul regret, alors que je contemple certainement mon dernier lever de soleil, c’est de ne pas avoir pu moi-même mettre fin à ce règne de la terreur. J’ai été faible, malgré la force que l’on m’a toujours attribuée. L’amour que je porte malgré tout à mon Souverain a été ma perte. Je n’ai pas su l’arrêter. Je l’ai regardé tuer des innocents, détruire des vies, saccager les terres akashanes. Je l’ai regardé s’élever au rang de Dieu. Et la seule pensée qui me consolait devant toutes ces actions abominables, était qu’un nourrisson, quelque part, avait échappé à son emprise et vivait. J’ai été lâche. J’ai laissé Vilya s’opposer seule face à lui. J’ai laissé Endor se retrancher dans ses montagnes, seul face au despotisme. J’ai laissé Agni user et abuser de ce lien établi. Et je n’ai pas recherché l’aide d’Aap. J’ai été lâche, oui. J’ai laissé reposer le futur de Seele sur un pari, sur un jeu de l’esprit. Et ce pari fut tenu. Aujourd’hui, Ebène s’éveille. Et les Astres s’apprêtent à chuter des cieux. Et alors que les rues commencent doucement à s’animer, loin d’imaginer ce qui se prépare, je couche ces quelques mots sur papier afin de compléter l’œuvre que je commençais dans ma jeunesse et que je termine aujourd’hui. L’homme que je fus… et celui que je suis devenu… Aujourd’hui tout prend sens, tout retrouve sa place. Je suis Isil, le Gardien des Astres, le Gardien de Seren. Et je suis un traître. Un traître à ma patrie. Un traître à mon Souverain. Mais un défenseur du Royaume avant tout. En cette journée, j’efface tous mes pêchés. Tous ces enfants que je n’ai pas pu sauver. Toutes ces vies qui ont été brisées. Tous ces carnages qui ont été perpétués. Aujourd’hui, que justice soit rendue. Aujourd’hui, Akasha se réveille. Les Astres chutent. Et le Vide s’élève.
Requiem
Je m’appelle Isil. Je suis né sur l’île d’Aofa. J’ai été amené à Akasha pour y rencontrer celui avec qui je partagerais le reste de ma vie après quelques années seulement de vie. Cela fait cinquante-quatre ans que je suis venu au monde. Et aujourd’hui ma vie touche à sa fin. Je sais que ce journal sera caché et que peu nombreux seront ceux qui pourront lire ces quelques mots. Mais à vous qui lirez ces lignes, sachez que je suis désolé. Je ne cherche pas à justifier mes actes. J’espère simplement qu’en lisant ce journal, vous comprendrez que tout ce que j’ai fais, je l’ai fais pour Seele. Pour Akasha.

J’étais âgé de trois ans à peine lorsque Seren vint au monde. J’étais trop jeune pour me souvenir de cet instant. Mais je me souviens cependant avoir pleuré en voyant le nourrisson qui avait été amené par ses parents au palais d’Ebène. Cela m’a marqué bien plus que les années qui suivirent, où nous devenions petit à petit le futur d’Akasha. Seren était élevé comme l’Elu, comme l’enfant dont la vie avait plus de valeur que n’importe quelle autre. Il était les Astres. Il était les Cieux. Il était l’équilibre de Seele. La pierre l’avait choisi, lui. Et il grandissait, de plus en plus convaincu par tout ce qu’il entendait sur sa personne.

Si vous pensez que je souhaite ainsi lui trouver des excuses, vous ne vous trompez qu’à moitié. J’aimais Seren de tout mon être. Il était mon ami et mon frère. Le garçon que j’avais juré de protéger au péril de ma vie. J’étais son Gardien, son pilier face à la puissance de la gemme. Personne ne l’a autorisé à rester un enfant crédule et innocent. Il fut forcé de grandir trop vite. Le jour où nous apprîmes la vérité sur le cinquième élément marqua la fin de son enfance…

Quelle horrible responsabilité à faire peser sur les épaules d’un enfant. Lui révéler que sa moitié vient au monde au même instant que lui avant d’être exécuté sans cérémonie. Lui confier qu’à son tour, il devra abattre sa main sur l’un de ses héritiers. L’un de ses enfants. A nouveau, j’ai pleuré ce jour-là. J’ai pleuré pour le Vide et pour tous ces enfants dont la vie s’était éteinte après seulement quelques heures.

J’ai appréhendé la naissance des héritiers. Je pensais avoir plus de temps pour me renseigner, pour tenter de trouver une alternative à ce carnage qui se répétait de génération en génération. Mais nous avions une vingtaine d’année lorsque la clameur est montée en ville. L’héritier des Astres était né. Et je savais que l’héritier du Vide était à présent condamné. Mes recherches n’avaient pas abouties. Je ne voyais aucun moyen de laisser l’enfant vivre, aucun moyen pour que Seren l’accepte. Il n’y avait plus qu’à répéter les actions de nos prédécesseurs. Mais la providence en décida autrement.

Par un curieux coup du sort et du hasard, j’ai été le premier informé de sa naissance. Je l’ai caché. Je l’ai envoyé loin d’Akasha, sur des terres hostiles à Seren et aux Astres et je l’ai dissimulé. Il a survécu. Pour la première fois, l’enfant du Vide n’est pas mort. Et j’ai moi-même, par mes choix et mes décisions, condamné Seren et Akasha.

Je regrette de n’avoir pu sauver toutes les vies qui furent gâchées pendant les trente années qui suivirent. Je regrette de ne pas avoir été un bouclier suffisamment puissant face à la folie de Seren qui ne faisait que s’accroître. Comme je regrette… Mais jamais je ne regretterai ma décision d’avoir sauvé l’enfant. Si j’avais à nouveau le choix, je referai le même. Car les Astres ne peuvent plus rien apporter à Akasha ou à Seele. Leur temps est révolu.

Aujourd’hui, je vais mourir. Je regrette beaucoup de choses. Mais j’espère que mes choix permettront à ma chère Contrée de vivre à nouveau. Ma place est aux côtés de mon Souverain, jusqu’à la fin. Je suis peut-être un traitre, un hérétique, mais il en est ainsi. J’ai accompagné Seren depuis sa naissance et je l’accompagnerai dans la mort. Et je sacrifie volontiers ma vie pour que du vide et du chaos renaisse l’espoir…
Liens
• Prénom: Seren
• Description du lien en quelques lignes: Tu étais mon ami, mon frère. Je t'ai vu basculé, j'ai tenté de t'aider mais j'ai échoué. Aujourd'hui, il est temps pour nous de laisser place à une nouvelle génération. Tu as fait régner la terreur pendant trente longues années. Tu as détruit ta Contrée. Et pourtant je suis bien incapable de te haïr pour tout ce que tu as fait. Nous avons beaucoup partagé au cours de notre vie. Et ce lien est devenu synonyme de souffrance pour toi comme pour moi. J'ai été faible, je n'ai pas su te tuer de mes propres mains et je laisse aujourd'hui un autre se salir de ton sang. L'amour que je te porte a été la perte d'Akasha. Aujourd'hui, il est temps de mettre un terme à tout cela. Nous ne lui avons rien apporté et ne lui apporteront rien de plus.
• Prénom: Méira
• Description du lien en quelques lignes: Tu étais une enfant au caractère déjà bien trempé. Tu as évolué pour devenir une jeune femme forte, téméraire et audacieuse. Tu as le tempérament propre à ta Contrée d'adoption. Longtemps, je t'ai vu comme une petite fille souhaitant faire ses preuves, farouche et sauvage. Puis, j'ai découvert une femme. Tu as rendu ma vie beaucoup moins solitaire et pour cela, je t'en suis infiniment reconnaissant. Toute raison semblait avoir disparu de mon esprit pour avoir laissé une enfant s'approcher d'un vieil homme. Mais si j'ai énormément de regrets, avoir baissé ma garde en ta présence n'en est pas un. Je chéris ton souvenir et regrette de ne pas avoir pu t'offrir plus.
• Prénom: Ren
• Description du lien en quelques lignes: Je me suis souvent demandé si je t'avais fait un cadeau en te sauvant la vie. Tu me prêtes des attentions honorables alors que je n'ai fait que t'utiliser afin d'arriver à mes fins, afin que tu te salisses les mains à ma place. Je me suis souvent demandé pendant trente ans si je n'aurais pas dû te livrer à Seren lorsque ton père est venu me parler de ta marque. Ainsi, Akasha n'aurait peut-être pas sombré. Mais à présent que je te vois je sais que j'ai fais le bon choix. Je suis désolé pour la vie que tu as mené et celle qui sera à présent la tienne. J'aurais aimé pouvoir rester à tes côtés plus longtemps afin de t'aider. Mais tu devras te débrouiller seul à présent. Akasha est désormais sous ta protection.
• Prénom: Llyn
• Description du lien en quelques lignes: Tu as toujours été méfiante vis-à-vis de moi et je ne peux pas t'en vouloir. Tu étais très jeune quand Seren avait déjà commencé à perdre la raison. Ta Contrée a souffert sans que ta Souveraine ne puisse rien faire. Et tu as du accéder au pouvoir aux côtés d'Ama au pire moment. Tu n'as jamais su sur quel pied danser face à moi et tu m'as reproché bien des choses... Et je ne t'en blâme pas. Je t'ai vu grandir et je sais que tu aideras Ama à faire face à tous les changements à venir. Aap est entre de bonnes mains.
• Prénom: Endor
• Description du lien en quelques lignes: Toi et ta Contrée n'avez jamais mérité ce que Seren vous faisait subir. Tu es un homme bon, soucieux des tiens et je sais à quel point tu as souffert à chaque fois que Prithvi souffrait. J'ai toujours apprécié le temps passé en ta compagnie même si ces moments s'accompagnaient souvent d'une nouvelle humiliation, d'une nouvelle souffrance. Nous nous aidions du mieux que l'on pouvait mais ce n'était pas suffisant et j'en suis désolé. A présent que l'ombre d'Akasha va disparaître, j'espère que ta Contrée pourra s'élever comme elle le mérite.
• Prénom: Ama
• Description du lien en quelques lignes: Tout comme ta Gardienne, tu as toujours été sur la réserve face à moi. Tu as grandi en sachant que la responsabilité pèserait sur tes épaules et que tu te devrais de garder la neutralité d'Aap intacte malgré tout ce qui se passait dans le Royaume. Tu as du faire face au mépris de Seren qui t'as vu comme une enfant malléable à souhait. Pourquoi son Gardien aurait-il été différent ? La gravité de la situation politique nous a empêché d'établir des liens en tant que personnes. Je le regrette profondément. Mais je n'ai rien fait pour changer cela.
• Prénom: Vilya
• Description du lien en quelques lignes: J'ai toujours admiré ta force de caractère. Tu m'effrayais, le nier serait mentir. J'avais peur de ce que tu pourrais faire contre Seren. Tu étais seule à t'y opposer et tu mettais ta Contrée en danger à chaque fois que tu lui tenais tête. Mais tu n'as jamais cédé. Je savais que le moment venu je pourrais compter sur ton aide car tu étais prête à tout pour faire chuter Seren, même si tu savais que cela aurait de lourdes conséquences. J'espère que tu ne regretteras pas ton choix, même si te connaissant, je doute que cela arrive.
• Prénom: Nár
• Description du lien en quelques lignes: J'ai longtemps pensé que ton arrivée au pouvoir signerait la fin des accords officieux entre Agni et Akasha. Je m'étais trompé. Tu es le digne successeur de celui qui accepta de prêter sa force avec Seren pour mieux régner. Je sens cependant de la réserve venant de ta part lorsqu'il s'agit d'aller menacer tes voisins. Ton caractère impétueux fait de toi un homme imprévisible et cela m'a toujours inquiété. Jusqu'où iras-tu pour restaurer l'équilibre qui mettait Agni en avant ?
• Prénom: Lori
• Description du lien en quelques lignes: Tu es un exemple pour tous les Gardiens de la Terre à venir. Ton sang-froid et ton soutien sans faille à ton Souverain sont deux qualités précieuses. J'ai énormément de respect pour toi et pour tout ce que tu as fait pour Endor et pour Prithvi. Nos relations ne se sont jamais détériorées malgré ce que vous subissiez et j'ai toujours trouvé cela très admirable de ta part. Nous avons fait de notre mieux.
• Prénom: Celian
• Description du lien en quelques lignes: Tu as toujours été mon ami et mon modèle. Ta patience et ta sagesse m'ont toujours attiré vers toi et je ne compte plus le nombre d'heures que nous avons passé tous les deux à disserter sur le monde. Ton soutien m'était très précieux et malgré les différents entre nos deux Contrées, j'ai toujours pu compter sur ta loyauté. Merci pour tout.


Personnalités importantes DRZrR5j Personnalités importantes 1POkKXT Personnalités importantes HuXuBjy Personnalités importantes NZZQVMc
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum