Aller en bas
Aymeric
Akasha
Akasha
Aymeric
Messages : 30
Inscrit.e le : 05/01/2019
Time to revenge [ft.Ren & Samir] Lun 11 Fév - 9:24
Time to die
Ils nous a tout pris. Notre richesse, notre noblesse, notre fierté. Notre famille et d'autres ont volé en éclat par sa faute, et il ne ressent absolument aucun remord à ce propos. Ren s'est contenté de prendre le trône, d'asseoir son pouvoir et de balayer tous ceux qui vivaient en paix. Mon père est désormais en prison. Il se meurt derrière ces barreaux épais, à l'intérieur de ces pièces insallubres, sales et enfouies dans les ténèbres. Seul, abandonné de tous. Et ma mère ? Elle, elle le pleure, épargnée par la grande mansuétude de Ren. Pourquoi envoyer une femme en prison ? Elle n'est soumise qu'à la folie de son mari, elle trouvera un autre homme qui se chargera bien d'elle.

Seule, éplorée et prise pour une idiote alors qu'elle est sûrement bien plus intelligente que tous ces suivants qui se jettent aux pieds de leur nouveau souverain. C'en était trop pour moi, je ne pouvais pas supporter ça. Lawrence a refusé de m'aider a accomplir ma vengeance, trop terrifié, semble-t-il pour se mettre en danger. Tant pis pour lui, j'irai seul. J'ai donc quémandé une audience avec Ren en jurant sur mon honneur que j'avais des informations sur des nobles dissidents à son regime, et que je connaissais leur cachette. Au bout de plusieurs semaines où je me suis préparé, j'ai finalement obtenu ce que je voulais : une rencontre avec Ren.

Le moment est venu de venger mon père qui pourri en prison pour des raisons complètement falacieuses. Aujourd'hui, je serai seul pour le venger, seul face à lui, seul quand je planterai mon poignard à l'intérieur de son coeur encore palpitant. Je suis prêt à subir les conséquences de mes actes, tant que je peux voir ce faux souverain se vider de son sang. La porte de la salle du trône s'ouvre et on me laisse m'avancer. Sous mes yeux, Ren. Il me regarde approcher et m'arrêter quand on me le demande.

Le bleu de mes iris transperce les siennes, mon coeur siffle à mes tympans, mais je suis calme, apaisé. Aujourd'hui, Ren va mourir. L'audience débute, mais il ne faut que quelques minutes pour que déjà, la supercherie soit dévoilée. Quelqu'un hurle, quelqu'un me pointe du doigt. Quelqu'un sait ce que je m'apprête à faire. Plus de temps à perdre, je dois agir, et vite. Dans un geste inespéré, je dégaine mon poignard, et me jette sur Ren.

"Meurt, imposteur !
Myrddin ♕ Epicode

Voir le profil de l'utilisateur
Samir
Akasha
Akasha
Samir
Messages : 331
Inscrit.e le : 22/03/2018
Re: Time to revenge [ft.Ren & Samir] Mer 13 Fév - 18:34
time to revengeRen & aymeric
Ces audiences sont tellement longues. En tant qu’officier de la sécurité du palais je suis souvent mené par à y assister, pour veiller sur Ren et ses suivants. Le coup d'état a été un véritable coup de pied dans la fourmilière ordonnée de la noblesse de Seren. Depuis sa prise de pouvoir, le nouveau Souverain du Vide passe chaque semaine des heures interminables à écouter les doléances de son peuple. Une requête de monsieur le comte, une demande de madame la marquise, une faveur pour tel ou tel marchand… je me demande comment Ren supporte cela sans broncher, sans trop montrer de signes d'impatience. Habituellement ces heures passent sans que j'y fasse trop garde, à la fois détaché et aux aguets.

Pas aujourd'hui. Ce matin je me tiens un peu plus près du trône, Fearghas et moi avons placé un peu plus de gardes dans la salle. Cette fois mon regard parcourt activement l'assemblée réunie pour cette audience. Il y a déjà quelques jours qu'un jeune nobliau nous a parlé d'une tentative d'assassinat qui se tramerait. Ren tient son rôle comme si de rien n'était, et si je ne n'en savais pas mieux je serais persuadé qu'il ne se doute de rien. Finalement, ma vigilance se trouve justifiée. Une légère commotion dans la foule laissant le passage à un homme qui la fend, déterminé, en direction de l'estrade.

Un cri de mise en garde, puis l'éclat d'une lame.

Dans un rêve j'entends que l'agresseur parle, mais je ne comprends pas ses mots. Entièrement focalisé sur son arme et sa gestuelle, j'ai juste le temps de dégainer mon cimeterre et de l'interposer entre la cible et le poignard, que je dévie d'un mouvement souple. L'homme me fait plus l'effet d'un noble désespéré que d'un assassin entraîné.
Une coup de pied dans le poignet le désarme, et déjà quelques gardes nous entourent, pendant que leurs collègues s'occupent de contenir la foule dans l'éventualité d'un deuxième meurtrier.
Je balaie du pied la lame qui glisse jusque sous le trône, hors de portée, sans lâcher ni mon arme ni cet homme.

Le cœur battant la chamade, j’ai un peu perdu le fil de ce qu’il s’est passé exactement. La tension ne redescendra que lorsque le criminel aura les fers aux poignets, mais je prends le temps de jeter un coup d’oeil vers Ren. Je n’ai pas l’impression qu’il ait été touché mais je préfère m’en assurer.

Mon seigneur, êtes-vous blessé ?
©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
Souverain du Vide
Souverain du Vide
Ren
Messages : 731
Inscrit.e le : 27/12/2017
Re: Time to revenge [ft.Ren & Samir] Sam 2 Mar - 17:33
[Fashback] Time to Revenge

Ren savait. Il avait été mis au courant quelques jours plus tôt. Apparemment, on tenterait très prochainement de le tuer. Il avait accueilli la nouvelle avec la même froideur dont il faisait preuve depuis qu’il avait pénétré dans le palais d’Akasha pour tuer Seren et prendre son trône. Son visage était dénué de toute expression et son regard était la seule preuve qu’il vivait et pensait et était doué d’émotions. Il n’avait pas voulu que son quotidien change sous le seul prétexte qu’on tenterait de l’abattre. Il avait tué le Souverain des Astres, avait renversé l’ordre établi depuis mille ans et avait fait basculé l’équilibre de Seele toute entière. Bien sûr qu’on tenterait de le tuer. Il le savait, Isil le savait et l’avait préparé à cette éventualité. L’avait forcé à vivre avec cette idée que, quoiqu’il ferait, il pourrait toujours y avoir quelqu’un tapis dans l’ombre, prêt à faire disparaître le Vide aussi soudainement qu’il était apparu.

Assis dans la salle du trône, les mains reposant sur les accoudoirs forgés de ce qui avait été l’expression de grandeur et de supériorité de Seren, il écoutait les doléances du peuple akashan, comme chaque jour depuis qu’il avait officiellement pris ses fonctions après avoir été présenté au reste de la classe dirigeante. Entre les arrestations, les tribunaux, les plaintes, les condamnations et les libérations, Ren n’avait eu aucunement le temps de s’arrêter sur sa situation et de réaliser ce qui se passait. Seule l’arrivée d’Auriane avait été un répit qu’il avait accueilli avec tant de joie qu’il avait bien failli tout abandonner pour l’emmener loin, très loin d’ici et de ce royaume pourri jusqu’à la moelle. Mais il ne l’avait pas fait. Il avait promis. Et il tiendrait sa promesse.

Alors, il agissait comme d’accoutumée, distant mais cependant à l’écoute, jugeant ce qu’il entendait et voyait, acceptant ou refusant chaque requête avec toute la partialité dont il était capable et qu’il avait apprise à Vaata. Mais s’il ne le montrait pas, son regard clair guettait, observait et analysait tout ce qu’il pouvait voir. Samir à ses côtés, une garde renforcée dans la salle, tous se tenaient prêts, se demandant si la tentative d’assassinat allait réellement avoir lieu et quand.

C’est alors que des chuchotements retentirent et la foule s’effaça pour laisser passer un jeune homme que Ren n’avait jamais vu mais qu’il connaissait cependant. Aymeric de Verfeur. A sa vue, la haine que Ren ressentait envers la noblesse pourrie d’Akasha s’embrasa mais il n’en montra rien. Il se souvenait de cette demande, de ce jeune noble qui souhaitait plaider la cause de son père emprisonné pour avoir été l’un des plus proches suivants de Seren et pour avoir abusé de son statut et de la protection de son Souverain. Un esclavagiste. Déchu de ses biens, de ses terres et de son titre. Et son fils s’avançait, les traits tirés mais le regard alerte jusqu’à ce qu’on lui ordonne de s’arrêter à bonne distance du Souverain, qui prit la parole, d’une voix claire et dure, le regard glacé.

« Aymeric de Verfeur. Tu es ici pour plaider la cause de ton père déchu. Je t’écoute. »

L’audience fut brève, les arguments très vite refusés et déjoués. Ren ne fit preuve d’aucune pitié, d’aucune compassion. Son cœur était emmuré derrière une barrière de métal depuis son arrivée à Akasha et tant que tous ceux qui avaient participé à la déchéance de la cinquième contrée n’auraient pas payé pour leurs crimes, rien ni personne ne pourra le détourner de sa tâche. Surtout pas un enfant de noble favori de Seren. Mais cette audience n’était qu’un prétexte. Il ne fallut guère de temps avant qu’un cri retentisse dans la foule et que des doigts se pointent vers Aymeric.

« Assassin !»

Tout se précipita. Le temps s’accéléra et en une fraction de seconde, Aymeric avait dégainé une arme et s’était élancé vers Ren en hurlant. Dans le même mouvement, Samir s’était précipité sur l’attaquant, arme au poing et avait désarmé le jeune garçon dont l’arme avait glissé jusqu’à Ren qui s’était redressé, à présent debout, observant la scène qui lui paraissait irréelle, surnaturelle. C’était une chose que de savoir qu’on allait attenter à sa vie, c’en était une autre de le vivre. Il avait affronté bien des dangers dans sa vie, avait risqué de mourir de nombreuses fois, notamment pendant l’année passée auprès de la guilde des assassins. Mais ce qu’il vivait en l’instant, était bien différent.

Il revint à l’instant présent en entendant la voix de Samir. Croisant le regard du soldat, il vit alors qu’il tenait Aymeric, à présent entouré de plusieurs soldats. Le reste de la garde contenait la foule agitée et affolée. Descendant les quelques marches du trône, ignorant l’arme qui lui avait été destinée, il croisa le regard d’Aymeric tandis qu’il s’avançait vers lui. Tous deux avaient pensé la même chose, Aymeric dans sa tentative désespérée et Ren en l’instant, froid et calculateur.

Aujourd’hui, tu mourras.

Il s’arrêta à bonne distance de l’agresseur, protégé par sa garde et il toisa le jeune homme de toute sa hauteur. Lorsqu’il prit la parole, sa voix était glaciale, tranchante et rien dans son attitude ne trahissait l’émoi qu’il ressentait. Isil l’avait préparé, Al’Zhaaër l’avait préparé. Le monde l’avait préparé. Mais il ne pouvait s’empêcher de ressentir la peur faire battre son cœur tandis que la haine faisait trembler ses mains qu’il maintenait en poings serrés le long de son corps.

« Tu as été trahi. Tu as échoué. As-tu quelque chose à dire avant que je prononce ma sentence ? »

Aujourd’hui… tu mourras.
lumos maxima
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric
Akasha
Akasha
Aymeric
Messages : 30
Inscrit.e le : 05/01/2019
Re: Time to revenge [ft.Ren & Samir] Dim 17 Mar - 15:38
Time to die
La tentative est un cuisant échec. Avant même que je ne parvienne jusqu’au trône, après avoir fendu la foule comme si je fendais l’air d’un coup de lame, suis arrêté. Je ne parviens à transpercer la peau tendre du nouveau souverain, à tapisser les murs de son sang, à le laisser s’écrouler sur le sol. C’est une défaite, pure et simple. Défait de mon arme et de mon honneur, on me jette à genoux, on m’immobilise. Je ne suis plus rien. Désarmé, je suis faible, mais je n’en perds pas moins ma rage et ne détourne pas le regard. Et ce, même lorsqu’il s’approche.

Maintenu par son chien de garde qui m’a lui-même désarmé, je ne cherche pas à me débattre. Parce que je sais que cela sera inutile. Avant même que je n’ai le temps d’esquisser un mouvement, son fidèle chien me trancherait la gorge. Tous ces gardes doivent bien profiter de la nouvelle ascension au pouvoir de leur nouveau maître. Tout comme ces nouveaux nobles. Jadis des moins que rien, les voilà au sommet de la chaîne alimentaire. Mais pas pour longtemps… Parce que je m’assurerais de les faire tomber de leur piédestal, et je leur ferai contempler le corps sans vie de leur souverain déchu.

« Tu as été trahi. Tu as échoué. As-tu quelque chose à dire avant que je prononce ma sentence ? »

Ren s’est approché de moi, et j’ai levé les yeux. Je ne détourne pas le regard, plantant mes billes claires dans les siennes. Haletant, les muscles contractés, je respire la rage. J’ai été trahis, oui, mais par qui ? Qui aura le courage de percer la foule, et de m’avouer qu’il est celui qui a fait échouer mes plans. Sur l’instant, je n’ai personne à soupçonner, pas même mon frère que j’ai pourtant mis au courant de mon acte, croyant naïvement qu’il me viendrait en aide. Je ne peux pas concevoir l’idée que mon frère m’ait trahi. Malgré nos différences, je suis sûr qu’il ne trahira pas son propre sang, la chair de sa chair, sa famille. Alors, il me vient immédiatement en tête l’un de mes alliés. Un autre noble, qui aurait été pris dans un désir fougueux d’ascension. Se battre contre les siens pour garder sa place.

C’est la seule explication qui me vient à l’esprit. Derrière moi, j’entends des murmures. On se demande quelle folie m’a traversé pour que je pense en mesure de tuer à moi seul l’enfant du vide. Peut-être même que l’on se moque, ou que les plus lâches saluent mon geste, car ils n’auraient jamais eu le courage d’agir, comme je l’ai fait. Je sais déjà qui sont mes alliés, et qui sont mes ennemis. Et tous ces nobles qui ne lèvent pas le petit doigt pour m’aider, me soutenir, périront comme Ren. J’essaye de me débattre, de libérer mes bras, mais le chien de garde du souverain resserre sa prise. Je me contente donc de cracher aux pieds de Ren, avant de relever les yeux vers lui, tandis que des mèches de mes cheveux traversent mon visage.

« Envoyez-moi à la potence, parce que tant que je n’aurai pas rendu mon dernier souffle… Je reviendrai. Je ne trouverai pas le repos tant que votre sang ne s’écoulera pas au bout de ma lame ! Vous, et tous vos alliés, tous ceux qui saluent le souverain du vide, tous ceux qui trahissent ceux qui étaient jadis leurs amis. Je rappellerai à tous que vous n'avez pas votre place sur le trône. »
Myrddin ♕ Epicode

Voir le profil de l'utilisateur
Samir
Akasha
Akasha
Samir
Messages : 331
Inscrit.e le : 22/03/2018
Re: Time to revenge [ft.Ren & Samir] Mar 26 Mar - 19:16
time to revengeRen & aymeric

Ren ne me répond pas, mais il semble à son attitude qu’il ne soit effectivement pas blessé. Heureusement. Tout s’est déroulé si vite que j’ai eu l’impression d’avoir manqué quelque chose, et je suis soulagé que ce ne soit pas le cas. Que se serait-il passé si j’avais failli à ma tâche ? J’essaie tant bien que mal d’empêcher mon esprit de s’envoler vers de sinistres ruminations en me concentrant sur l’instant présent. Ce qui aurait pu être n’est pas, et je dois me focaliser sur ce qui a eu lieu et qui est encore en train de se jouer juste devant moi.

Mon Souverain descend de son trône pour nous rejoindre. Je lui suis reconnaissant de s’arrêter à distance respectable de ce noble jeune homme qui se voulait assassin. Je ne vois pas le visage de ce de Verfeur, mais je suis suffisamment proche pour voir la haine et la rage qui crispent tous ses muscles et lui font garder la tête droite même dans l’échec. Car c’en est un, pour l’instant. Je ne suis pour autant pas tranquille : il est si déterminé que je m’attends presque à ce qu’il ait un geste désespéré, même entouré de gardes. Sans faire montre de brutalité – même dans un cas aussi extrême je n’aime pas me résoudre à la violence – je resserre ma prise sur lui.

Une autre pensée désagréable s’est immiscée dans mon esprit après la première action. Il ne me paraît pas entraîné. Il ne paraît pas si bien organisé. On pourrait penser qu’il a agit sous le coup d’une impulsion soudaine. Cependant nous avions déjà l’information qu’une tentative allait avoir lieu à l’encontre de la vie de Ren. Ce qui me fait me poser la question : est-il seul ? est-ce vraiment la menace que nous avions anticipée, ou bien agit-il en amateur, seul, et le réel danger est-il encore à venir ? Un regard autour de nous m’informe que le reste des gardes a formé un cordon de sécurité autour de nous. J’accroche du regard l’un de mes subalternes. Nous n’échangeons pas un mot car la situation est trop tendue pour que nous nous y risquions, mais mon geste est clair : qu’il trouve des soldats pour renforcer la sécurité autour et dans la pièce. Je n’ose pas lui faire fouiller les personnes présentes, mais il est clair que le moindre mouvement déplacé doit être repéré et pris en charge. Et vite. J’attends pour ma part que la sentence soit prononcée pour donner l’ordre de faire évacuer la salle.
©️ 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
Souverain du Vide
Souverain du Vide
Ren
Messages : 731
Inscrit.e le : 27/12/2017
Re: Time to revenge [ft.Ren & Samir] Dim 31 Mar - 19:03
[Fashback] Time to Revenge

La violence des propos d’Aymeric et le regard empli de haine qu’il lui lança résonnèrent doucement en écho dans le cœur de Ren. Cette violence et cette haine, il les connaissait si bien. Ils étaient amis de longue date, la peur, la haine et la colère étant ses amies les plus fidèles, des amantes qui toujours le rappelaient dans leur étreinte. Et tandis qu’il contemplait son propre reflet en la personne du jeune noble, un sourire cruel étira lentement ses lèvres. A ses mots, il rit. D’un rire froid, dénué de la moindre touche d’humour. Le rire d’un homme qui a bien trop perdu pour avoir encore peur de ce qu’on pourrait lui arracher.

« La potence serait une mort bien trop douce pour toi… »

Ses prunelles perdirent leur reflet bleuté et un abîme sans fond se lut dans son regard tandis que le vide prenait place dans la salle. Une dangereuse et sombre énergie se mit à danser autour du Souverain tandis qu’il observait l’illustration même de ce qu’il exécrait le plus sur cette terre. La faiblesse de ceux qui se pensaient intouchables. Ceux qui se prenaient pour des dieux. Il murmura les prochains mots à l’intention d’Aymeric, seulement audibles pour ceux qui se tenaient proches d’eux.

« Tu vas contempler la chute de ton petit Royaume. Tu vas pouvoir assister à la déchéance de tous ceux qui comme toi étaient persuadés d’être tout puissants, d’avoir le contrôle et le pouvoir. Tu vas souffrir. Puis tu vas mourir. Et tu rendras ton dernier souffle, seul, oublié de tous. Et demain, je ne me souviendrais même plus de ton nom. »

Se redressant, le regard dur, Ren s’adressa à Samir, hochant de la tête en direction d’Aymeric, sa voix résonnant cette fois-ci dans la vaste pièce.

« Enfermez-le. Soutirez-lui des informations. Je veux savoir s’il a agit seul ou s’il a des complices. »

Puis, à nouveau, il planta son regard dans celui d’Aymeric et un éclat de haine brilla dans ses pupilles.

« Aymeric de Verfeur. Tu es ici pour plaider la cause de ton père déchu. Tu as parlé et j’ai écouté. Tes arguments sont irrecevables et jamais ta famille ne se verra restituer son titre et sa fortune. Quand à toi… Je te condamne à mort. Tu mourras seul dans ta cellule et jamais plus je n’entendrais ton nom. Emmenez-le. »

Aujourd’hui… tu mourras.

lumos maxima
Voir le profil de l'utilisateur
Aymeric
Akasha
Akasha
Aymeric
Messages : 30
Inscrit.e le : 05/01/2019
Re: Time to revenge [ft.Ren & Samir] Lun 10 Juin - 12:05
Time to die
Agenoux devant Ren, je n’en suis pas pour autant soumis. Pas une seule seconde je ne détourne le regard, pas une seule fois je ne ploie sous lui. Il aura beau être armé de toute la magie qu’il voudra, entouré de tous les gardes qui lui ont juré fidélité, jamais je ne courberai l’échine. Cela serait cracher sur mon honneur, sur ma propre famille. Et cela, il en est hors de question. Je suis ici pour libérer mon père, le sortir de prison, et lui faire retrouver la noblesse qu’il a perdu. Je n’ai pas peur de Ren, ni de la mort. J’ai appris à l’accepter lorsque j’ai vu les gardes emporter mon père, et certains de mes amis mourir en voulant se défendre. Je sais qu’elle peut tout emporter sur son passage, et même les plus puissants. Il n’y a que face à une seule entité que Ren ploiera le genou, et ce sera devant la mort, que j’aurai moi-même amené à lui ; armé de la dague de mon père.

Ainsi, le souverain usurpateur ne veut pas me tuer. Grossière erreur. N’a-t-il pas écouté ce que je lui ai dit ? Tant que je n’aurai pas rendu mon dernier souffle, je n’aurai jamais de cesse de le poursuivre, encore et encore. Je ferai en sorte qu’il ne trouve plus le repos et qu’il craigne constamment que sa dernière heure est venue. Je veux devenir son pire cauchemar, je veux qu’il ait peur de moi. Et me jeter dans une cellule sombre, sans me tuer, n’est qu’une façon de me donner l’occasion de parfaire ma vengeance et de m’en sortir, pour achever mon heure. Seul ou accompagné, cela ne change rien. Je parviendrai à le tuer. Ses mots, ses menaces glissent alors sur moi, comme une volute de fumée sans même m’atteindre.

Au contraire, elles réveillent une lueur dans mon regard… La détermination que je reviendrai, et que je ne mourrai pas en croupissant dans une cellule insalubre. Je jette un œil à son chien. Celui qui semble diriger la garde et être le plus proche de Ren. Il jette un œil circulaire à la pièce et j’ai un mauvais sourire, me demandant s’il n’est pas en train de se demander si je n’ai pas de complice. Un cordon épais de gardes s’est formé tout autour de nous, et je distingue à peine les personnes qui étaient présentent et dont le visage doit être teinté d’incompréhension. Je sais que dans le cœur de certain, règne la même volonté de se soulever. J’en suis persuadé, tous ne sont pas satisfaits de l’arrivée au pouvoir de Ren et j’espère en mon for intérieur les avoir motivés à se soulever en masse pour faire tomber le souverain usurpateur.

« Tu es un souverain incapable de faire preuve de la moindre miséricorde. Tu es venu ici, et tu as tout détruit, sans comprendre les coutumes de notre cité. Tu as bafoué ce que nous avons instauré depuis des millénaires et a préféré la violence, plutôt que de faire en sorte que chacun vive en paix. Prends garde, à détruire les coutumes d’un peuple, c’est son identité que tu dévastes. »

Je réponds d’une voix forte tandis que l’on me force à me lever, alors que Ren ordonne que l’on m’enferme et mène un interrogatoire. Je me laisse faire, sachant pertinemment qu’il est inutile de résister.

« Me laisser en vie sera l’erreur qui te mènera à la mort ! »
Myrddin ♕ Epicode

Voir le profil de l'utilisateur
Samir
Akasha
Akasha
Samir
Messages : 331
Inscrit.e le : 22/03/2018
Re: Time to revenge [ft.Ren & Samir] Lun 5 Aoû - 14:08
time to revengeRen & aymeric
J’observe la scène qui se déroule devant moi, spectateur muet et immobile. Je garde le silence comme il se doit, maintenant le jeune nobliau en place pour qu’il ne tente rien de plus stupide que ce qu’il a déjà fait. Personne autour de nous n’ose piper mot, tous les nobles assemblés attendent eux aussi la réaction de Ren. Depuis son arrivée, il s’est montré strict, intransigeant dans ses jugements, sévère dans ses sentences, parfois imprévisible. Nul ne peut prétendre le connaître suffisamment pour prévoir ses actions et je sens qu’il s’agit encore une fois d’un test. Ce qu’il fera du jeune de Verfeur servira d’exemple à tous les autres qui auraient pu avoir la prétention de commettre le même crime. Alors que je m’attends à recevoir l’ordre de l’évacuer, mon souverain se met à rire.

Je ne pense pas être peureux. J’ai généralement la tête sur les épaules et je ne suis pas superstitieux. Pourtant, ce rire parvient à me figer le sang dans les veines, et l’énergie qui se dégage soudain du Souverain me hérisse l’échine comme une goutte gelée. Froid comme la glace et distant comme le vide entre les étoiles. Seulement maintenant, je prends pleinement conscience du pouvoir qui l’habite et le définit. Et même au-delà de cela, lorsqu’il reprend la parole, son ton hivernal m’évoque de vieilles légendes qui se murmurent le soir au coin du feu pour effrayer les enfants ; des histoires d’hommes ne pouvant trouver le repos après leur trépas et qui continuent de fouler la terre à la recherche de justice.

À mes pieds, Aymeric au contraire bouillonne d’une rage mal contenue qui se ressent dans chacun de ses mouvements nerveux, dans le timbre de sa voix frémissante de haine et dans son attitude de défi que rien ne semble pouvoir dompter. Devant moi s’affrontent le feu et la glace, deux volontés opposées qui ne peuvent céder devant l’autre, au risque d’entraîner tout ce qui les entoure dans leur chute. Sauf que si le prétendu assassin peut se permettre de saboter les fondations d’un nouveau royaume, Ren ne peut pas se le permettre. Nous n’avons pas tout chamboulé pour retourner à la poussière aussi rapidement.

L’ordre claque dans mes oreilles, me ramène à l’instant présent et me remet en mouvement. Sans lâcher mon prisonnier, je donne l’ordre d’évacuer la salle. Puis, d’une main, je relève le jeune noble par le col.

Je vous conseille sincèrement de ne rien essayer d’irréfléchi.

Encadrés par deux autres soldats, nous quittons ensuite la salle d’audience pour nous diriger vers les geôles, où je le confie au gardien. Je crois que jamais le trajet jusqu’aux sous-sols ne m’a paru aussi long. Malgré notre escorte je ne reste pas tranquille, attendant à tout moment un geste inconsidéré de la part de notre captif, restant attentif au moindre de ses mouvements, prêt à réagir.

Je l’abandonne enfin dans sa cellule, et une fois la porte verrouillée j’entraîne Ayman un peu à l’écart pour lui transmettre mes instructions.

Laisse-le rouiller un peu tout seul aujourd’hui. Je repasserai le voir demain, le Seigneur Ren veut des réponses.

Lorsque je remonte enfin dans les parties habitées du château, et que j’ai eu le temps de réaliser ce qui vient de se produire, et ce que Ren attend de moi, un frisson glacé me parcourt.
:copyright:️ 2981 12289 0
Spoiler:
Toutes mes excuses les plus plates pour ce délai de réponse improbable, je ferai mieux à l'avenir, promis !
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Time to revenge [ft.Ren & Samir]
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum