Agni
avatar
Messages : 165
Inscrit.e le : 01/03/2018

Ishüen

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 15 Mar - 12:59
D'or et de fers...
Généralités
Ishüen est le Seigneur des Chevaux de la Guilde des Princes Marchands. Renommé, riche et puissant. La moitié du bétail qui marche en Agni lui appartient et sa position lui permet de côtoyer les grands du pays sans soucis. Mondain accompli, commerçant tenace, époux distant, père aimant et amateur avisé de politique, c'est un homme avec lequel il faut compter. Observateur, opportuniste, plein de charme et de nonchalance, il arpente le monde à son rythme, déterminé à ne pas se laisser happer par le flot des évènements, quand bien même celui-ci s'emballe depuis peu. Peu amène à l'égard du Souverain du Vide, il fait pour le moment preuve de patience, tapis dans l'or et les sables d'Agni, déterminé à agir au mieux pour tirer son épingle du jeu.
Historique de rp
✗ En cours :
Dans le brouillard de sable Llyn
Slaves of silver and gold Asra
Les maîtres des secrets Elyn
Là où le vent porte l'écume Asmolphégé
✗ Terminés ou abandonnés :
• ...
• ...
✗ A venir :
• Quelqu'un...
Liens recherchés
✗ Un bras droit : Être Seigneur des Chevaux n'est pas chose aisée et une seconde main fidèle pour l'assister dans les rouages les plus complexes de ses affaires ne saurait être inutile. Qui sait, peut-être est-ce même un ami ? Bien que cela soit superflu...
✗ Des alliances politiques : Des personnes de premier plan ou pas, fiables ou non, à qui faire des offres impossibles à refuser, ou à comprendre...
✗ Des employés : Intendants, serviteurs, gouvernantes, cuisiniers, secrétaires, messagers, maîtres d'armes, palefreniers, gardiens de bétail, caravaniers, gardes du corps, médecin personnel, esclaves et mille autres choses encore... Il faut de tout pour faire tourner la maison d'un Prince Marchand.
✗ Des espions : Afin de savoir ce qui se passe partout et tout le temps. A Rubis, chez ses concurrents, et même sur le reste du continent...
✗ Des ennemis : Lorsque l'on se mêle de commerce, de politique ou d'esclavage, on finit fatalement par déranger des gens...
✗ Des idées ? : Je vous en prie, proposez !
Icônes
Agni
avatar
Messages : 165
Inscrit.e le : 01/03/2018

Ishüen

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 15 Mar - 13:25
Famille et proches


Seylim bin Shil

Épouse : Seylim, ma femme devant les dieux, ma rose d'or et de bleu, mon épine de glace et de feu... Je ne vous traite sans doute pas comme vous le méritez, très chère. Pourtant, nul n'a plus d'estime pour vous que moi et ce n'est pas par plaisir de vous voir souffrir que je laisse mon affection dériver vers d'autres que vous. Mais il en est ainsi des tristes mystères dans le cœur des hommes. Vous êtes une étoile à mes yeux. Je ne parviens à vous aimer que lorsque vous vous éloignez...



Tylim bin Ishüen (PNJ)

Fille aînée (11 ans) : Vive, téméraire et impétueuse comme le torrent. Tu es tout à fait à ta place en tant qu'aînée, ma fille. Ta hardiesse n'a d'égale que ta curiosité, et la force de ton caractère. Tu me tiendras tête plus souvent qu'à ton tour d'ici très peu de temps mais sans que cela ne m'empêche d'être rempli de fierté à ta vue.



Shensheïla bin Ishüen (PNJ)

Fille cadette (8 ans) : Shani...Parfois, je crois me revoir en toi quand je t'observe grandir dans l'ombre et l'éclat de ton aînée. Je vois comme tu l'admires, la jalouses, désires et crains de la dépasser à la fois. Lunatique, butée et pourtant si sincère dans tout ce que tu ressens, tu tiens de ta mère plus que quiconque. Cela te rend si précieuse à mon cœur...



Imrani bin Ishüen (PNJ)

Fille benjamine (7 ans) : Douce, délicate, mélodieuse enfant. Depuis le berceau ou presque, tu laisses les folles aventures à tes sœurs. Rien ne te plait tant que de jouer tranquillement à l'intérieur, t'appliquer à la broderie ou à tes leçons. La violence et l'agitation te font peur, te font horreur et je crains hélas que tu n'aies toujours besoin de quelqu'un pour t'en protéger. Sois certain que j'assumerai ce rôle aussi longtemps que possible, ma petite fleur du désert.



Azhan ben Ishüen (PNJ)

Fils dernier né (4 ans) : Certains garçons sont tristes de ne grandir qu'au milieu de filles. Pas toi. Timide, renfermé, colérique dès que l'on veut te forcer à aller vers les autres, tu suis docilement tes sœurs comme un petit poussin. Tour à tour, tu vas chercher auprès d'elle tout ce dont tu as besoin. Tu fais ressortir la tendresse d'Imrani, le dévouement de Shensheïla, la générosité de Tylim. Je te fais confiance pour cultiver ce don. Je sais que tu deviendras un homme admirable.




Alliés


PRENOM

Type de Lien : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut non diam ut lacus consequat porta id et ex. Proin at elit vitae ante varius fringilla. Praesent ultrices pharetra justo, vel commodo ligula posuere quis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.




Connaissances


Llyn

Sauvée des sables : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut non diam ut lacus consequat porta id et ex. Proin at elit vitae ante varius fringilla. Praesent ultrices pharetra justo, vel commodo ligula posuere quis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.



Asra

Plaisir des yeux : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut non diam ut lacus consequat porta id et ex. Proin at elit vitae ante varius fringilla. Praesent ultrices pharetra justo, vel commodo ligula posuere quis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.



Elyn

L'inconnue au masque : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut non diam ut lacus consequat porta id et ex. Proin at elit vitae ante varius fringilla. Praesent ultrices pharetra justo, vel commodo ligula posuere quis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.



Asmolphégé

Mercenaire : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut non diam ut lacus consequat porta id et ex. Proin at elit vitae ante varius fringilla. Praesent ultrices pharetra justo, vel commodo ligula posuere quis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.




Ennemis


Ren

Fauteur de troubles : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut non diam ut lacus consequat porta id et ex. Proin at elit vitae ante varius fringilla. Praesent ultrices pharetra justo, vel commodo ligula posuere quis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.




Morts et disparus


Iphraïm ben Yassouan

Père : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut non diam ut lacus consequat porta id et ex. Proin at elit vitae ante varius fringilla. Praesent ultrices pharetra justo, vel commodo ligula posuere quis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.



Baymat ben Iphraïm

Soeur aînée : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut non diam ut lacus consequat porta id et ex. Proin at elit vitae ante varius fringilla. Praesent ultrices pharetra justo, vel commodo ligula posuere quis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.



Aymeric de Verfeur

Ancien amant : Rivage des jours heureux où je pleure le Soleil
Oh ! Mon Amour, mon Astre bien-aimé
Pourquoi n’es-tu pas venu…
Longtemps le désert accueillit mes pas
Longues furent sa brûlure et mon agonie
J’avançais à tâtons, pèlerin ignorant ce qu’était la foi…
Loin de tout foyer
Mon cœur était le luth pleurant les palais de jadis
Et j’attendais ta venue dans l’obscurité…
Marchant sans avancer dans la cour des mirages
Mon âme assoiffée fixait son prix pour une gourde d’eau claire
Lorsque je vis dans les dunes poindre ta demeure…
Rivage des jours heureux où tombait la Nuit
Oh ! Mon Amour, mon Astre bien-aimé
Comme ton avènement était proche…
J’ai lavé mes mains des impuretés de la route
J’ai offert mon corps au repos dans ta maison
J’ai appelé mon hôte et nul ne répondait
Puis tu es venu et par toi se fit le jour…
J’ai vu dans tes cheveux toutes mes armées rebelles
Entendu ta voix sur le son de mon luth
Et n'ai cessé de désirer qu'en atteignant ta lèvre rouge…
Rivage des jours heureux où le jour me trouva seul
Oh ! Mon Amour, mon Astre bien-aimé
Où es-tu parti à la lueur de l’aube…
Si je ne puis distinguer ta forme, c’est que tu es partout désormais
Ta présence remplit mes yeux de ton amour
Et il n’est point de lieu où je ne puis te rejoindre…
Si nos lèvres devaient encore s’unir
Je souhaiterais que tu me perdes à ton tour
Et ne plus être le seul à brûler de douleur…
Rivage des jours heureux où je pleure le Soleil
Oh ! Mon Amour, mon Astre bien-aimé
Où te caches-tu à présent…

Agni
avatar
Messages : 165
Inscrit.e le : 01/03/2018

Ishüen

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 15 Mar - 13:27
+1 et c'est à vous !

Contenu sponsorisé

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum